,

Le test Oncotype DX®: conçu pour orienter les décisions thérapeutiques en matière de chimiothérapie

Seul le test Oncotype DX Breast Recurrence Score® est intégré dans les quatre recommandations internationales majeures et recommandé par deux organismes européens majeurs, chargés de l’évaluation des technologies de la santé (HTA).

Sur la base des résultats de l’étude TAILORx, qui amènent un changement de pratique, les directives actualisées et les recommandations des organismes HTA positionnent clairement le test Oncotype DX Breast Recurrence Score comme le test préféré.

NCCN®a
Seul test reconnu pour prédire le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante et seul test qualifié de test multigénique « préféré » pour les patientes sans atteinte ganglionnaire ayant un cancer du sein RH-positif, HER2-négatif1
ASCO®a
Peut être utilisé pour guider les décisions relatives à la chimiothérapie adjuvante, sur la base des cut-offs de TAILORx, chez les patientes ayant un cancer du sein RH- positif et HER2- négatif sans atteinte ganglionnaire5
St. Gallena,b
Le panel d’expert recommande fortement l’utilisation des tests génomiques pour guider les décisions de chimiothérapie adjuvante chez les patientes N0 ouavec une atteinte axillaire limitée. Les valeurs seuils de l’étude TAILORx sont retenues pour guider les décisions de chimiothérapie chez les patientes N0.4
NICEa
Seul test considéré efficace pour prédire le bénéfice de la chimiothérapie et offrant, parconséquent, une option au bon rapport coût-efficacité pour les patientes ayant un cancer du sein au stade précoce, sans atteinte ganglionnaire et avec micrométastases breast cancer3
IQWiG
Avec TAILORx, seul Oncotype DX® dispose de preuves suffisantes pour guider les décisions relatives àla chimiothérapie adjuvante chez les patientes ayant un cancer du sein invasif, au stade précoce et sans atteinte ganglionnaire2
ESMO®a
Peut être utilisé pour obtenir plus d’informations pronostiques et/ou prédictives avec niveau de preuve 1A pour compléter l’évaluation de la maladie et prédire le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante6

a National Comprehensive Cancer Network (NCCN)® et NCCN sont des marques déposées de NCCN. ASCO et ESMO sont des marques de l’American Society of Clinical Oncology et de la European Society for Medical Oncology. NCCN, National Institute for Health et Care Excellence (NICE), le panel de la conférence de consensus internationale St Gallen, l’ASCO et l’ESMO ne soutiennent aucun produit ou traitement.
b Comme cela a été voté à une nette majorité par le panel d’experts de la conférence de consensus internationale St Gallen

Les recommandations relatives à la pratique clinique en oncologie (NCCN Guidelines®) applicables au cancer du sein soutiennent l’utilisation dutest portant sur 21 gènes (Oncotype DX) pour les patientes ayant un cancer du sein, à la fois avecet sans atteinte ganglionnaire, à récepteurs hormonaux positifs et HER2-négatif, au stade précoce1*

NCCN Guidelines CANCER DU SEIN SANS ATTEINTE GANGLIONNAIRE

Oncotype DX est le seul test permettant de prédire le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante à être reconnu comme test préféré pour les patientes sans atteinte ganglionnaire

  • Le test Oncotype DX (21 gènes) est le seul test reconnu par les NCCN Guidelines® pour prédire le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante et qualifié detest multigénique préféré pour les patientes sans atteinte ganglionnaire ayant un cancer du sein RH-positif, HER2-négatif
  • Le test Oncotype DX (21 gènes) est désormais élevé au niveau de « fortement recommandé » dans l’algorithme sans atteinte ganglionnaire NCCN®
  • Les NCCN Guidelines® intègrent les nouvelles valeurs basées sur TAILORx, du test à 21 gènes Recurrence Score pour sélectionner les patientes ayant un cancer du sein sans atteinte ganglionnaire, pour un traitement par chimiothérapie
Node-Negative
RECOMMANDATIONS NCCN ATTEINTE DE 1 A 3 GANGLIONS

Le test Oncotype DX doit être considéré comme une optionà prendre en compte chez les patientes avec micrométastases / atteinte de 1à 3 ganglions

Node-Positive

National Comprehensive Cancer Network (NCCN) et NCCN sont des marques déposées de NCCN. ASCO et ESMO sont des marques de l’American Society of Clinical Oncology et de la European Society for Medical Oncology.

NCCN, National Institute for Health et Care Excellence (NICE), le panel de la conférence de consensus internationale St Gallen, l’ASCO et l’ESMO ne soutiennent aucun produit ou traitement.

*Adapté avec l’autorisation deNCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology (NCCN Guidelines®) pour le cancer du sein V.2.2019. © 2019 National Comprehensive Cancer Network, Inc. Tous droits réservés. Les NCCN Guidelines® et les illustrations contenues dans le présent document ne peuvent être reproduites sous une quelconque forme, pour une quelconque finalité, sans l’autorisation expresse de NCCN. Pour consulterla version la plus récente et complète des NCCN Guidelines,rendez-vous en ligne sur le site NCCN.org. Les NCCN Guidelines représentent un travail en cours, qui peut être revuaussi souvent que de nouvelles données significatives deviennent disponibles. NCCN ne soutient aucun produit ou traitement. NCCN ne fait aucune déclaration d’une quelconque nature, concernant leur contenu, utilisation ou application et décline toute responsabilité pour leur application ou utilisation d’une quelconque manière.

a Envisager le recours à la chimiothérapie adjuvante chez les femmes ≤ 50 ans, dont le score résultat Recurrence Score® est compris entre 16 et 25, sur la base d’une analyse exploratoire issue de l’étude TAILORx, démontrant une récidive à distance plus faible chez les femmes ≤ 50 ans, randomisées pour recevoir un echimiothérapie.
b Une deuxième analyse d’un essai prospectif suggère que le test Oncotype DX® est prédictif pour les femmes ayant une atteinte de 1 à 3 ganglions axillaires. D’autres tests multigéniques n’ont pas prouvé qu’ils sont prédictifs du bénéfice de la chimiothérapie.

L’organisme HTA allemand IQWiG établit une recommandation claire en faveur du test Oncotype DX Breast Recurrence Score® pour orienter les décisions thérapeutiques relatives à la chimiothérapie2, 7

Recommendation IQWIG

Le test Oncotype DX est le seul test à disposer de preuves d’un bénéfice pour guider les décisions pour ou contre la chimiothérapie adjuvante chez les patientes ayant un cancer du sein RH+, HER2-, au stade précoce et sans atteinte ganglionnaire2

  • Test Oncotype DX capable d’identifier les femmes qui peuvent se passer ou non d’une chimiothérapie
  • Les résultats de l’évaluation IQWiG ne peuvent être transposés à d’autres tests étant donné qu’ils ne sont pas semblables. Les autres tests utilisent des panels de gènes différents et il n’y a pas de preuve d’un intérêt supplémentaire
  • Il a été démontré que l’évaluation du risque clinique n’était pas particulièrement fiable dans le cadre de l’étude TAILORx; nécessité de mieux comprendre son bénéfice en termes de prise de décision clinique
  • Toutes les patientes, pour lesquelles il y a une incertitude en termes de traitement, sur la base de l’évaluation du risque clinique, doivent être testées

Apropos de l’IQWiG

IQWiG est l’un des organismes HTA les plus respectés au monde. Il met fortement la priorité sur des études de haute qualité –ne considérant que les études avec le niveau de preuve le plus élevé1A –et focalise son évaluation principale sur le bénéfice supplémentaire, en se fondant sur les résultats cliniques. Les recommandations faites par l’IQWiG orientent les décisions finales prises par leG-BA (Comité Fédéral Allemand) en matière de remboursement public en Allemagne.

L’organisme HTA britannique NICE étend la recommandation pour le test Oncotype DX Breast Recurrence Score3

Recommandation NICE

Test Oncotype DX maintenant recommandé pour le cancer du sein précoce à la fois sans atteinte ganglionnaire et micrométastatique

  • Seul test pris en compte pour prédire le bénéfice de la chimiothérapie, offrant donc une option rentable
  • Seul test recommandé, démontré comme étant capable de désescalader la chimiothérapie, par comparaison aux autres tests analysés
  • Recommandation étendue de manière à inclure les patientes avec maladie micrométastatique

TAILORx s’ajoute à l’ensemble de preuves dont bénéficie le test Oncotype DX Breast Recurrence Scorea

TAILORx Graphic

a Inclut toutes les patientes N0, N1 (1–3 ganglions) et N2 (≥4)
b RxPONDER : identifiant ClinicalTrials.gov : NCT01272037, recrutement en cours estimé =5000 patientes

ABRÉVIATIONS
ASCO = American Society of Clinical Oncology
RE = récepteursdes œstrogènes
ESMO = European Society for Medical Oncology
HER2– = récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain, négatif
RH = récepteur hormonal
HTA = Health Technology Assessment
IQWiG = Institutallemand pour la qualité et l’efficacité dans les soins de santé
NCCN® = National Comprehensive Cancer Network®
NICE = National Institute for Health and Care Excellence
N0 = sans atteinte ganglionnaire
N+ = avec atteinte ganglionnaire
RS = résultat Recurrence Score
RÉFÉRENCES
  1. NCCN Guidelines. 01.2019. Disponible à: https://www.nccn.org/store/login/login.aspx?ReturnURL=https://www.nccn.org/professionals/physician_gls/pdf/breast.pdf
  2. IQWiG Communiqué de presse, Septembre 2018. Disponible à: https://www.iqwig.de/en/press/press-releases/biomarker-tests-in-breast-cancer-new-study-data-indicate-advantage-for-certain-patients.10059.html
  3. NICE 2018. Disponible à: https://www.nice.org.uk/guidance/dg34
  4. Burstein et al. Ann Oncol. 2019.
  5. Andre et al. J Clin Oncol. 2019.
  6. Cardoso et al. Ann Oncol. 2019.
  7. IQWiG Communiqué de presse, Addendum D18-0. 2018.
  8. Paik et al. N Engl J Med. 2004.
  9. Dowsett M et al. J Clin Oncol. 2010.
  10. Paik et al. J Clin Oncol. 2006.
  11. Albain et al. Lancet Oncol. 2010.
  12. Nitz et al. Breast Cancer Res Treat. 2017.
  13. Sparano et al. N Engl J Med. 2015.
  14. Sparano et al. N Engl J Med. 2018.
  15. Miller et al. ASCO. 2017.
  16. Hortobagyi et al.SABCS. 2018.
  17. Stemmer et al. NPJ Breast Cancer. 2017.
  18. RxPONDER, NCT01272037.
Making cancer care smarter.™